1 but et Porto gagne l’europa league

Hulk très présent mais c'est Falcao qui a marqué le but victorieux

Le but : Falcao 44’ pour le FC Porto
résumé du match Porto Braga

L’Aviva Stadium de Dublin accueille cette finale de Ligue Europa 100% Portugaise entre le FC Porto et le Sporting Braga. En championnat, Porto a maîtrisé Braga 2 fois (3-2 et 0-2) et part donc favori. Mais sur une finale en terrain neutre tout est possible.

La logique valable en championnat est respectée lors des premiers instants de la partie. Toutefois les Arsenalistas de Braga montrent qu’ils ne sont pas venus en victimes et allument une première mèche par Custodio (4’). Hulk réplique en se procurant une première occasion dangereuse (7’). La solidarité de la défense de Braga lui permet de contenir Falcao et Hulk. Ce dernier se fait découper les jambes par un tacle à 2 pieds de Silvio qui écope d’un carton… jaune (30’). Premier geste limite dans un match qui sent la poudre. La poudre c’est finalement Falcao qui la fera parler en catapultant de la tête un astucieux centre de Hulk (44’). Les Dragons de Porto peuvent se réjouir tant ils ont balbutié leur football en première période.

En lançant Kaka et Mossoro dès la pause, l’entraineur de Braga montre ses intentions ainsi que ses hommes qui dominent le premier quart d’heure de la seconde période. Mossoro manque l’égalisation face à Helton (46’). Le milieu de terrain des Dragons de Porto répond au défi avec beaucoup d’énergie. Mais question offensive les bleus et blancs sont dépendant d’Hulk. Il est en forme tant mieux ! Et tant pis pour Silvio son vis-à-vis qui se débrouille tant bien que mal pour le contenir. Moutinho manque un break dans les six mètres (71’) qui aurait fait du bien aux Dragons, de moins en moins dangereux. Les Arsenalistas ont beau mettre de la bonne volonté, mais ils font preuve de maladresse. Jusqu’à la fin de la rencontre, Helton n’encaissent pas d’occasion franche bien que l’adversaire rôde souvent aux alentours de sa surface.

C’est le 4ème sacre européen pour le FC Porto et c’est la récompense d’une excellente saison pour le coach Villas-Boas qui, à 33 ans, est le plus jeune entraîneur à soulever un trophée européen.

5ebe7cb2d2b1159c79dd87d823f9ba3033