Monthly Archives: juillet 2014

Le Real Madrid en impose toujours

Non, l’ère des galactique n’est pas révolue du côté de Madrid. Après l’année passé avoir déboursé près de 100millions d’euros (sans doute un peu moins, mais il ne fallait pas que sa majesté Ronaldo se voit détrôné), pour enrôler le Gallois Gareth Bale, cette année, le Real est encore passé à l’attaque.
Les dirigeants madrilènes ont fait un choix hyper censé en allant débourser pas moins de 25 millions d’euros pour le milieu de terrain allemand, Toni Kross, un des meilleurs joueur du mondial. L’ex joueur de Madrid est associé à Modric au milieu de terrain. Une place laissé vacante par Sami Khedira parti à Arsenal n’aura pas laissé le Real dans une situation inconfortable, puisqu’ils sont rapidement passé à l’action en allant chercher le jeune colombien de 23 ans, idole de son pays grâce à une coupe du monde des plus réussi (il terminera à la première place des buteurs de la coupe du monde, pas mal pour un milieu de terrain): James Rodriguez. Acheté 45 millions d’euros à Porto, le club de l’AS Monaco réalise

Arsenal met les petits plats dans les grands

On ne connaissait pas Arsene Wenger si dépensier. Cet été, las de ne plus gagner de titre avec son équipe de foot, l’alsacien a sorti le carnet de chèque.
L’an dernier déjà, il avait demandé au club d’acquérir Mezut Ozil pour la somme de 50 millions d’euros. Cette année encore, on ne compte pas la dépense du côté de Londres. En effet, c’est pas moins de 59 millions d’euros qui ont été dépensés, pour seulement 2 joueurs.
Tout d’abord le mexicain, en provenance direct du FC Barcelone, Alexis Sanchez. Le joueur de 25 ans est un renfort de qualité pour les gunners comme l’annonce Wenger: « Il a régulièrement produit de grandes performances au plus haut niveau depuis plusieurs saisons maintenant, et nous sommes tous excités de le voir intégrer l’équipe. Il va apporter de la puissance, de la créativité, et de la qualité à notre équipe ». 

L’autre transfert intéressant concerne un joueur de l’équipe de France, 1/4 de finaliste du dernier mondial. Il s’agit de Mathieu Debuchy en provenance de Newcastle. Le latéral droit a signé un contrat longue durée pour un montant de 10 millions d’euros. Il va remplacer un autre bleu, Bakary Sagna parti lui à City. « Je suis très fier de rejoindre un grand club comme

Le renouveau du football allemand

La coupe du monde s’est terminée avec le sacre de l’Allemagne. Le joueurs de football allemands ont su faire évoluer le jeu qui allait bien jusqu’ici.
En prenant pour modèle le style de jeu du FC Barcelone, le Bayern de Guardiola a fait beaucoup pour la Sélection nationale. Il faut dire que la nationalmanschft se compose de nombreux joueurs du Bayern. Les joueurs de foot allemands ont ainsi mis à jour un jeu rapide basé sur la possession de balle et de nombreuses passes. Pourtant si les joueurs espagnols (que ce soit àBarcelone au avec la Roja) ont maîtrisé pendant longtemps ce style de jeu avec les titres qui vont bien avec, les adversaires ont bien compris comment contrer ce football. Pour preuve, Barcelone sans titre, et la sélection espagnole éliminée dès la phase de poule. On ne joue plus avec un joueur capable de tout, mais bien avec une équipe. Les allemands ont compris cela, et si ils continuent à maitriser l’art de monopoliser le ballon avec un jeu de passe court et rapide, ils se projettent tous vers l’avant avec une rapidité qui en a surpris plus d’un. L’attaque à tout va oui,

Une coupe du monde du changement ?

La coupe du monde 2014, édition Brésil, va bientôt livrer son verdict. L’Argentine, le Brésil, l’Allemagne ou les Pays-Bas, une de ces 4 équipes sera championne du monde. Pas vraiment une surprise… pourtant bien d’autres surprises ont été au rendez vous.
Commençons par la France. L’équipe de Didier Déschamp a fait preuve d’une grande cohésion, d’une belle maturité, d’un jeu agréable à suivre et offensif. Battus en 1/4 de finale par l’Allemagne, (de pas grand chose il faut l’avouer), les bleus ont tout fait pour reconquérir le coeur des français: mission accomplie.
Le choc espagnol. Et oui, le champion du monde et champion d’europe en titre chute des les phases de poules. C’est à se demander si le jeu à la barcelonaise n’a pas fait son temps, les équipes adverses ayant compris comment faire pour contrer ce jeu des 1000 passes. Coup de tonnerre en Espagne où la population ne comprend pas.
Il en sera de même en Italie et en Angleterre, toutes deux éliminées en phase de poules. L’Europe n’est pas à la fête, même les Belges n’iront pas en 1/2 finale.
Si le jeu ne vient pas de l’Europe, toujours pas d’Asie, on peut noter le beau parcours

6b26182af6b9b2250e1858d316c9a7cfEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE