Monthly Archives: décembre 2010

Samuel Eto’o, ballon d’or africain

Samuel Eto'o, ballon d'or africain

Et l’on n’en compte pas moins de 4. 4 titres de meilleur joueur africain de l’année pour le footballer Samuel Eto’o.
Peut être tout simplement parceque c’est le meilleur ? En tout cas, il a avec son club tout écrasé l’an passé. Quadruplé pour l’inter de Milan avec: un titre de champion d’Italie, une coupe d’Italie, et la super coupe, et enfin, la majestueuse Ligue des champions. Si l’on rajoute une fictoire en finale de la coupe du monde des clubs face au puissant Mazembe, on se retrouve avec un quintuplé pour l’Inter.
Alors oui, l’Inter de Milan a tout gagné l’an passé, mais Eto’o mérite t-il ce titre, personnellement?
Eto’o inscrit un doublé en Supercoupe d’Italie face à la Roma. Il est le meilleur buteur de la Ligue des champions 2010-2011 avec 4 réalisations/1 passe décisive en 2 matchs et meilleur buteur du Calcio avec 5 buts/2 passes décisives en 5 matchs. Ses buts permettent à l’Inter d’être premier de sa poule et en tête de la Serie A.

bref, grand artisan de la forme de l’Inter, Eto’o est un grand, attaquant, un joueur exceptionnel…

Que se passe t-il à Marseille

Pas évident pour l'OM et Gignac

Ne parlons pas de crise, non !
Dès que L’OM traverse une mauvaise passe, c’est une crise, et tout le monde est menacé. Alors, ne jouons pas ce jeu, et essayons plutôt de faire le constat.
Marseille est champion de France en titre. L’enthousiasme suscité par ce double titre (vainqueur de la coupe de la ligue) a pris des dimensions trop importante.
Ca y est, nous avons un nouveau champion qui vous tout écraser sur son passage. Le recrutement de cet été, certes un peu décevant au vu de la non venue de Fabiano par exemple, rassurait quelque peu avec les deux poids lourds de la ligue 1: Gignac et Remy, tout deux internationaux, pour compenser le départ de Niang. Un solide effectif, un banc a faire saliver nombre d’équipe de ligue 1, un entraineur réputé qui a montrer toute son envie et implication. Tout le monde voyait déjà Marseille enchainer les titres à la manière de Lyon ces dernières années. La ligue des champions ? jamais tirage n’aura été si favorable, on se retrouve en 1/8eme.
Mais voilà, le sport ne se joue pas comme cela. Et c’est par ces faits que toute l’actu olympienne se tourne vers l’entraineur.

Et maintenant, le procès Deschamp
Tout le monde attendait de meilleurs résultats, lui même sans doute. Or le jeu tarde à venir. Aussi et déjà, de nombreux observateurs voient en Deschamp un entraineur surcoté.
C’est encore sur le dernier match face à Lens que l’entraineur étonne. Il sort coup sur coup Rémy, Gignac et Valbuena, 3 joueurs plutôt frais puisqu’ils n’avaient pas joué le mercredi qui précédé le match, pour Abriel, Ayew et Brandao
2eme mi temps: 1 – 1… le temps n’est plus trop à la réflexion. Il faut sortir un milieu et jouer bien plus offensif, à domicile pour ramener la victoire. Aussi un presque poste pour poste avec Abriel bien moins offensif que Valbuena peut l’être les questions restent posées. Quel était le plan de Deschamp ?
d’autant plus qu’il n’y a pas de ligue des champions en vue. Pourquoi avoir sorti ces 3 joueurs ?
Faute professionnel ou plan qui n’a pas marché, on ne saura pas vraiment.

Alors, pas de panique, l’OM reste 5eme à 3 points du leader, mais le prochain match Marseille – Bordeaux s’annonce déjà capitale !

Samir Nasri, joueur français de l’année

Samir Nasri, meilleur joueur français de l'année

Samir Nasri est jeune: 23 ans. Tous le monde se souvient de ses début à l’Olympique de Marseille, où il rentrait timidement en jeu. Lui, le petit minot de la citée qui était fraîchement champion d’europe des moins de 17ans.
Le jeune marseillais a grandi, et peut se targuer de jouer dans une superbe équipe, en l’occurence celle d’Arsenal.
Car en plus de jouer, il est titulaire du côté de l’Emirate stadium. Et plus… en plus d’être titulaire, il est indispensable et fait gagner son équipe.
En octobre dernier déjà, il était élu meilleur joueur de Premier League. Le milieu de terrain français est le dépositaire du jeu de la bande à Wenger, au même titre que le champion du monde Cesc Fabregas, c’est pour dire.
Milieu de terrain, mais il a déjà inscrit tout de même 12 buts toutes compétitions confondues, dont quelques chefs d’œuvre qui concourront sans doute pour le plus beau but de l’année en Angleterre mais nous n’en sommes pas encore là.

En plus de recevoir des distinctions outre manche, Nasri, vient de se voir gratifier le titre de joueur français de l’année par France Football.

Avec 99,5 points délivré par le jury, l’ancien Marseillais devance sur le podium le milieu de Chelsea Florent Malouda (90 points) et le gardien de l’Olympique Lyon Hugo Lloris (83 points).
La route est encore longue pour le français, qui devra maintenant montrer les mêmes qualités en équipe de France. Chose, qu’il a commencé à faire, soyons honnêtes.

Lyon a du mal

Lisandro n'aura pas pu gagner hier soir

Lisandro n'aura pas pu gagner hier soir


Hier soir, le groupe B était encore indécis. Qui de Schalke 04 et de l’Olympique lyonnais allait sortir premier de ce groupe et s’éviter ainsi une grosse cylindrée pour les 1/8 de finale?

C’était donc l’objectif premier pour l’OL: battre Tel Aviv (résumé match OL Tel Aviv), et espérer que Schalke ne gagne pas en terre portugaise.
Le fait est que les allemands se sont défaits des lisboettes 2 buts à 1. Aussi, le destin de Lyon était scellé.
Mais quoi de mieux pour la confiance que de gagner. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette victoire était à la portée des hommes de Claude Puel. les joueurs lyonnais commençaient tambour battant ce match, et dominait outrageusement la rencontre. Oui mais voilà, dominé n’est pas gagné. Aussi, à la m-temps, un pauvre 0-0.
C’est en seconde période que les buts allaient arriver. Tout d’abord l’inévitable Lisandro Lopez qui allait ouvrir le score. Heureusement pour les lyonnais qu’il peuvent compter sur ce joueur qui est décidément partout sur le terrain. C’est lui le meilleur milieu de Lyon, mais aussi le meilleur finisseur. Car si la France se déchaine sur Brandao à Marseille, Jimmy Brillant n’est pas vraiment à la hauteur des espérances. Bref, Lopez ouvre la marque.
Mais comme pour stigmatiser la faiblesse de cette équipe, l’Hapoel égalise dans la minute qui suit, puis prends l’avantage par un superbe but: une bicyclette qui restera sans doute la plus belle réalisation de cette ligue des champions.
Il faudra attendre la 88′ pour que l’Olympique lyonnais puisse égaliser par l’intermédiaire du jeune Lacazette.
Inquiétant ce match nul ? Non. Selon Claude Puel, l’OL ne crainds personne en 1/8 de finale. « Vous savez, la saison dernière, on avait fini deuxième, ce qui nous avait valu de tomber sur le Real, avec un match retour à Madrid, alors que la finale de la Ligue des Champions était programmée à Bernabeu. Donc, on est vaccinés… »
Espérons que pour les Lyonnais, leur entraineur voit juste.

be71a4fd1bec854c435a1380d031217bAAAAAAAAAAAAAA