Le FC Barcelone affole les compteurs

Xavi, véritable métronome du FC Barcelone

Avis aux amateurs et aussi aux professionnels… ! Le Barçà est l’équipe à ne pas affronter cette saison. Avec un effectif de haute qualité, dont 3 finalistes de l’édition du Ballon d’Or 2010, le FC Barcelone repousse les limites de la technique footballistique. Ce qui donne forcément lieu à des statistiques et à des performances hors normes.

Des stats à donner le vertige

3-0. C’est sur ce score que le FC Barcelone a disposé de l’Athlético Madrid. D’ailleurs les madrilènes semblaient KO et bien intimidés après le 3ème but. Car le Barçà est intimidant. Le club a récemment dépassé la barre des 100 buts inscrits cette saison, toutes compétitions confondues, et ne compte pas s’arrêter là. Injouable cette saison, le FC Barcelone collectionne les matchs avec des possessions de balle supérieures à 70%. Avec une moyenne de 3.18 buts marqués par matchs, et une défense qui n’a encaissé que 11 buts on comprend pourquoi le FC Barcelone reste sur une impressionnante série de 16 victoires d’affilées en Liga. D’ailleurs après la victoire face à l’Atlético hier soir, l’équipe à battu le record du nombre de victoires d’affilées en Liga du Réal de Di Stefano, qui date de la saison 1960-61.

Une équipe bien en place tactiquement

On a beaucoup parlé du Barçà sur le plan offensif avec Messi, Xavi, Iniesta mais il faut aussi souligner l’aspect tactique et défensif de cette équipe. Le Barçà pratique un jeu en mouvement grâce auquel le porteur du ballon se retrouve souvent avec plusieurs solutions. C’est aussi un pressing permanent pour étouffer l’adversaire après une perte de balle. Si toutefois l’adversaire arrive à se dégager Busquets et le quatuor défensif Piqué – Puyol –Abidal – Alves couvrent très bien Xavi et Iniesta. Et c’est ce travail défensif qui a un impact sur la possession de balle mais aussi sur le mental des adversaires qui se sentent asphyxiés. Et un adversaire qui a le mental en berne devient une proie facile pour les hommes de Guardiola.

Arsène Wenger et ses joueurs ont bien du souci à se faire, ce Barçà est une vraie machine à gagner que personne n’arrive à stopper, même pas l’entraineur de l’année 2010, Mourinho…

d2deb5ee8c4c98fe9f334d1ac198f8b7QQQQQQQQQQQQQQQQQ