Jouer l’Australie, et alors ?

Ce vendredi, l’équipe de France de football jouera dans le cadre d’un match amical, contre l’Australie. Après, avoir connu plusieurs revers lors de ses dernières rencontres, (défaite face à l’Espagne, nul face à la Georgie) comptant pour les qualifications à la prochaine coupe du monde de foot au Brésil, les bleus se doivent de réagir. Car ce n’est pas la dernière victoire, plus que  miraculeuse face à la Biélorussie qui nous donne espoir. Le jeu produit par les hommes de Didier Deschamp est souvent stérile, trop lent pour inquiéter les joueurs des équipes adverses. On se rend compte en effet que les bleus gardent bien trop le ballon de football dans leur pied, et devraient jouer bien plus vite; mais il ne le peuvent pas. C’est à se demander si l’équipe de foot française a le niveau pour participer au mondial. Le soucis est donc les prochains matches de foot à venir. Vendredi donc, c’est l’Australie que la France va devoir jouer. Mais pourquoi donc, jouer une si faible équipe ? Pour gagner largement et se donner confiance  ? On se dira dans un tel cas que c’est une petite équipe de football que l’on vient de jouer et pas sûr que la confiance soit réellement là. Et quid si l’Australie fait match nul ou pire, si elle gagne le match ? Le moral des joueurs de l’équipe de France sera alors au plus bas. Dans tous les cas donc, les bénéfices ne sont pas si aisés: victoire trop facile ou défaite qui remet tout en question.
Une chose est sûr, Didier Deschamp va devoir trouver rapidement les clés du succés, son équipe type afin de pouvoir faire jouer les joueur ensemble, une bonne fois pour toute.

3836e9fc1275fba89b7a7e8f99ae8543\\\\