La victoire totale du FC Barcelone

Encore du grand Messi pour la finale de la ligue des champions

FC Barcelone 3
Manchester United 1

Les buts : Pedro 27’, Messi 54’, Villa 69’ pour FC Barcelone ; Rooney 34’ pour Manchester United
Résumé du match FC Barcelone Manchester United
>>
Technique

Techniquement les Barcelonais ont clairement été supérieurs. La possession de balle (67%-33%) ne ment pas. Les Red devils ont couru derrière le ballon et n’ont pas su être dangereux sauf sur le but de Rooney, hyperréaliste sur le coup (34’). Ce but légèrement entaché d’un hors-jeu de Giggs lors du une-deux qui l’a précédé, a répondu à celui de Pedro à la 27ème. A défaut d’être aussi habiles que leurs adversaires, les Mancuniens étaient supérieurs en termes de réalisme (1 occasion, 1 but) alors que les Barcelonais avaient échoué précédemment par Pedro (15’) et Villa (20’ et 21’).

Tactique

Malgré l’absence de Carles Puyol, les Barcelonais ont semblé parfaitement à l’aise. D’ailleurs ils ont déroulé leur jeu tout en mouvement fait de passes courtes et intelligentes, le tout saupoudré d’une aptitude qu’ont les Barcelonais à se trouver même sans se regarder. En face les Mancuniens ont beaucoup été sur la défensive, défendant trop bas, d’autant que la paire Carrick-Giggs (au détriment de Fletcher) avait du mal à la récupération. En seconde période, Ferguson a opté pour une paire Carrick-Park qui n’a pas été salvatrice tant les Mancuniens se sont entêtés à défendre trop bas. Les Barcelonais ont apprécié. Très habiles dans les 20 derniers mètres, surtout dans l’axe, ils ont pu combiner et aussi tenter leurs chances de cette distance. C’est d’ailleurs dans cette zone que Messi a envoyé son missile victorieux (54’) et que Villa envoie une merveille de tir lobé dans la lucarne gauche du portier Néerlandais (69’). Ce dernier a quand même évité la grosse correction à son équipe en bloquant 6 tirs.

Public

Les supporters Barcelonais à défaut de pouvoir jouer le match ont remporté le match des tribunes. Beaucoup plus bruyant et bouillant ils ont même fait oublier la théorie qui voulait que les Red devils se sentiraient poussés des ailes à jouer dans leurs propre pays. Mais çà c’était de la théorie… Tout comme les avis d’experts qui expliquent comment battre le FC Barcelone, une équipe bien injouable en ce moment.

def1a8081912960b9cc8021a7b1cc630DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD