Lyon prend le dessus sur Marseille

Très opportuniste Cris donne l'avantage aux lyonnais

Les buts : Lisandro 25’, Delgado 69’, Cris 84’ pour l’Olympique Lyonnais ; Lucho Gonzalez 70’, Rémy 78’ pour l’Olympique de Marseille.
Résumé du match Lyon Marseille

La fin de la saison est proche, donc l’enjeu est important pour ses 2 équipes de haut de tableau. C’est pourquoi la tension se lit sur les visages des joueurs à l’entame de l’affrontement. Après quelques assauts des Gones, les Marseillais inscrivent un but… refusé pour cause de main… imaginaire (12’). Toujours est-il que les acteurs font honneur à cette affiche et se jettent à corps perdus dans la bataille. Pjanic rate de peu le cadre face à un Mandanda archi-battu (16’). Ce n’est que partie remise. Premier fait d’arme, Lisandro victime d’un contact irrégulier dans la surface se venge et crucifie le portier Marseillais (25’). Un but refusé suivi d’un but encaissé, les Marseillais semblent maudits. A croire que les dieux de l’Olympique ont choisi leurs camps. Le lutin Valbuena envoie un boulet de canon, mais Lloris réalise une parade épique (35’) suivie d’une autre toute aussi salvatrice, devant Ayew (42’), lors des derniers instants mouvementés de cette première période.

Comme le dernier quart d’heure de la première mi-temps, le premier quart d’heure de la seconde est Marseillais. Taïwo profite de cette domination pour sortir de sa cuisse de gladiateur une frappe puissante à bout portant mais Lloris couvre bien l’angle (55’). Occupant un rôle ingrat sur le front de l’attaque Rhodanienne, Gomis laisse sa place à Briand à la 64ème minute. Quelques instants plus tard, César surchauffe l’arène après un malicieux enchainement double crochets-frappe, qui ridiculise Fanni et laisse impuissant Mandanda. Lucho refroidit immédiatement l’ambiance en réduisant le score (69’). Après une divine parade de Lloris (78’), c’est Rémy qui est récompensé de son excellent match en égalisant de manière opportuniste sur le corner suivant (78’). Mais peu de temps après, Cris redonne définitivement l’avantage aux siens (84’).

Cette victoire est capitale pour les Lyonnais. Ils reviennent à 3 longueurs de leurs adversaires du soir au classement. A eux de bien négocier les 4 derniers matchs, tout comme les Lillois qui, avec cette défaite de l’OM, commencent à apercevoir les contours du Graal…

b439d6b657f4671b91fc88d341e7cb87\\\\\\\\\\\\\\\\\\\