Tag: Girondins de Bordeaux

Bordeaux toujours leader

Cela n’a rien d’un résultat de football surprenant, mais hier,  Bordeaux a gagné son match contre un frileux Grenoble. Alors certes, l’adversaire ne côtoie pas le haut du classement de ligue 1 puisque bon derniers, mais ce match avait tout pour être un match piège. Car Grenoble n’avait rien à perdre, puisqu’à coup sûr relégués en ligue 2 s’ils continuent sur cette voie là. Et c’est emmenés par un Daniel Luboja lumineux que Grenoble ouvrait la marque sur une superbe lucarne de l’ancien marseillais Battles. Si l’on ajoute la transversale et une ou deux actions bien dangereuse, Bordeaux pouvait être content de n’être menés que d’un but à la pause. Mais voilà, le collectif Bordelais est fort, très fort même. Aussi les hommes de Laurent Blanc savent garder leur calme et construire leur victoire. 3 buts en seconde mi temps, un football direct et léché… le stade des alpes ne pouvait qu’applaudir le champion en titre.  Cette sérénité a de quoi décontenancer les futurs adversaires de Bordeaux qui avancent d’un pas ferme vers un nouveau titre.

Vers la fin de l’hégémonie de l’OL ?

Chamack le sauveur de Bordeaux hier soirHier soir, les amateurs du ballon ronds étaient devant leur télé pour regarder LE match en direct du we. Le choc entre Lyon et Bordeaux, les deux prétendants au titre cette année. Lyon en léger retrait cette année devait tout faire pour l’emporter et recoller au peloton de tête avant la trève. Il devait. Mais voilà, il en a été tout autrement.
On se dirigeait vers un bien pauvre 0-0, suite à un match sans réelles occasions, coupé par les nombreuses fautes commises. Mais c’est sans compter le réalisme des bordelais à l’image d’un Marouane Chamack toujours aussi disponible, combatif et collectif, l’attaquant girondin est toujours aussi précieux dans le schéma de Laurent Blanc.
Bordeaux prend ainsi le large sur son adversaire du jour avec 8 points et compte 4points d’avance sur la surprise Montpellier (qui commence à ne plus en être une), qui a toujours un match en retard.

Côté lyonnais, on ne tombe surtout pas dans un alarmisme peu commun c’est vrai dans la capitale des gones. D’ailleurs Jean Michel Aulas revenait à la fin du match: « Les joueurs ont besoin de confiance, le club de sérénité. Ce ne sont pas les remarques dans les médias ou quelques déclarations de supporters malheureux qui peuvent faire changer les choses. Claude est un excellent entraîneur. Evidemment il n’y aura aucune adaptation de l’organisation avant la fin de la saison. Je suis là pour montrer aux joueurs qu’il n’y a pas de panique. Il n’y a pas de problème de joueurs entre eux, pas de problème entre les joueurs et le coach, pas de problème entre le coach et le président. « 

6d7126e0ad79d907f645180bc5a0a6e1SSSSSSSSSSSSSSSSS