Tag: ligue 1

Qui sera champion de France ?

Gignac ou le symbole d'une efficacité retrouvé à l'OM

Il faut l’avouer, si notre championnat de Ligue 1 ne fait pas rêver, le printemps apporte son lot de surprises et de suspens. Comme l’an passé, ce championnat termine sa course au galop et bien peu évident de pronostiquer la fin.
Alors, du foot, du foot et encore du foot pour cette fin de saison !

On ne reconnait plus certaines équipes

Commençons par le LOSC. On pensait tous que l’épisode de Monaco où les Lillois ont chuté (1-0 dans le cadre de la 30ème journée) n’était qu’un incident de parcours. On pensait tous que l’épisode Rami, n’était q’un coup de sang, sans bien grande importance (A la suite du match le joueur avait déclaré avant de revenir sur ses mots: « Certains ne font pas les efforts. Ce soir, on n’a pas joué avec le coeur. Il va falloir crever l’abcès. Aujourd’hui, il y a des choses qui n’ont pas été réglo de la part de certains joueurs. Ça commence vraiment à me casser les couilles »), il semblerait que les conséquences soient plus profondes qu’il n’y paraissait alors. Rami s’imagine t-il déjà en Espagne ? Hasard qui avait été si bon ne sert que de joker, et pas le meilleur. La pression semble trop forte et un nouvel échec ce week-end contre Bordeaux (match nul 1-1) n’arrange pas les affaires des Lillois.
Autre équipe à caler, Lyon. L’Olympique Lyonnais connait pourtant la pression. Même si l’on peut se demander si c’est la différence de niveau ou justement cette pression qui a chaque année fait déjouer les lyonnais dans ses derniers matches de ligue des champions. Bref, l’OL hier contre Paris a bien mal joué. Gourcuff complètement absent, Lisandro un peu plus emprunté, voilà qui n’en fallait pas plus pour une équipe de Paris bien regroupé, mené par un excellent Makélé pour prendre l’avantage et revenir à un tout petit point de leur adversaire du soir.
La ligue des champions n’est plus très loin pour le PSG, et cette fin de saison reste des plus passionnantes pour les supporters de la capitale.

Après Paris, c’est bien Marseille qui ravit ses supporters en cette fin de championnat. Revenus à tout juste 1 point des Lillois, au classement Ligue 1, l’OM déroule. Alors oui, la manière n’y est toujours pas. Du moins pendant tout un match. Car menés à Montpellier, les marseillais n’ont pas abdiqués et sont revenus puis ont marqué ce petit but d’avance qui apporte 3 points. On retiendra surtout du côté de l’OM un Cheyrou des grands soirs, et Gignac qui semble retrouver de sa confiance, encore une fois buteur hier après midi.
Alors, on imagine mal l’OM rater la Ligue des Champions, mais qui de Lille, Paris ou Lyon les accompagnera ?

Le Derby du Nord

Le LOSC et le Racing Club de Lens s’affrontent samedi 11 Septembre à 21 :00 lors de la 5ème journée de Ligue 1. Ce match constitue un grand classique appelé : le Derby du Nord (Lens Lille en direct). Présentation historico-géographique et socioculturel d’un derby qui passionne tout une région.
Séparées par une quarantaine de kilomètres seulement Lens (Pas de Calais) et Lille (Nord) ne font pourtant pas parties du même département, mais sont dans la même région (Nord-Pas-de-Calais).
Si le RC Lens attire plutôt des supporters venus de toute la région Nord Pas de Calais et même de Picardie les supporters du LOSC sont la plupart du temps issus de la métropole Lilloise.

Au niveau historique le LOSC a un léger avantage sur son voisin lensois. En 106 confrontations toutes compétitions confondues, les Lillois se sont imposés 40 fois contre 34 victoires du RCL et 32 nuls.

Il existe aussi des différences socioculturelles entre ces deux villes. Lens qui était au 19ème siècle une ville d’ouvriers mineurs a connu, depuis le déclin du charbon, une forte chute démographique. Lille de son côté, beaucoup plus développée, a un passé historique très royale et bourgeois. Cela constitue un sujet de raillerie de la part des supporter lillois qui n’hésitent pas à sortir les vieux clichés sur les difficultés économiques de la région lensoise. Cependant les lensois font valoir qu’au niveau ambiance ils surpassent de loin leur voisins « bourges » de Lille qu’ils accusent d’être « froids ».
Sportivement une forte rivalité demeure entre le LOSC et le RC Lens. Statistiquement les deux équipes se valent et c’est la suprématie régionale qui est toujours remis en cause. Cependant cette rivalité conduit rarement à des débordements entre supporter des deux clans.

Une chose est sûre, il y aura une belle ambiance au Stade Bollaert de Lens et de l’engagement physique sur la pelouse !

Bordeaux toujours leader

Cela n’a rien d’un résultat de football surprenant, mais hier,  Bordeaux a gagné son match contre un frileux Grenoble. Alors certes, l’adversaire ne côtoie pas le haut du classement de ligue 1 puisque bon derniers, mais ce match avait tout pour être un match piège. Car Grenoble n’avait rien à perdre, puisqu’à coup sûr relégués en ligue 2 s’ils continuent sur cette voie là. Et c’est emmenés par un Daniel Luboja lumineux que Grenoble ouvrait la marque sur une superbe lucarne de l’ancien marseillais Battles. Si l’on ajoute la transversale et une ou deux actions bien dangereuse, Bordeaux pouvait être content de n’être menés que d’un but à la pause. Mais voilà, le collectif Bordelais est fort, très fort même. Aussi les hommes de Laurent Blanc savent garder leur calme et construire leur victoire. 3 buts en seconde mi temps, un football direct et léché… le stade des alpes ne pouvait qu’applaudir le champion en titre.  Cette sérénité a de quoi décontenancer les futurs adversaires de Bordeaux qui avancent d’un pas ferme vers un nouveau titre.

8b8e70cf48eb92d955db1dcf7f3aa870<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<